Christine Robion
Artist Residency & Workshop

Christine Robion

Christine Robion's sophisticated graphic style and painting technique is linked inextricably to a deeply personal, if peripatetic, narrative. The story begins with the artist's first exhibition in Berlin in 1978 and traverses Lebanon, Cyprus, Greece, Burkina Faso, Cameroon, the Caribbean, and the United States. She now lives and works in Paris, France Published by "Cent Mille Milliards" Paris Less

http://robion.com/

https://www.goartonline.com/artists/robion.html

4 ans après la publication de son livre "La vie rêvée de Chotan", par les éditions Cent Mille Milliards, en collaboration avec l'Alliance française de Chittagong, nous sommes heureux d'accueillir Christine Robion pour une résidence d'artiste comprenant notamment un atelier de création avec les étudiants de l'Institut des beaux-arts de Chittagong mais aussi une immersion dans la société bangladaise. 

du 1er au 20 Février 2020

Alliance Française de Chittagong

Atelier en Histoire(s)

 

Artiste et auteure, pour moi l’art est passerelle.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai écouté les histoires écrites par les étudiants des Beaux-arts de Chittagong qui participent à cet atelier. 

 

Partant de l’écrit, leur imagination artistique s’est ensuite exprimée dans un travail plastique illustrant à leur manière l’histoire racontée. Je suis très admirative du talent et de la qualité du travail produit par les jeunes stagiaires 

 

Christine Robion

Chittagong 11/2/2020 

 

Students from Institute of Fine Art (Chittagong University) participating to the workshop

Pranab Mitra Chowdhury (Director)

Syeda Arafa

Jadab Devnatla

Mriduli Chakma

Nigare Sltana Runa

Nuzhat Tabassum Binti

Fariha Fairuj

Nusrat Shaour

Munni Shill

Arjuman Ara Sheikh

Dipno Bonik

Mohammad Anwarul Hoqre Litu

 

« Chotan m’a raconté, encore une fois, l’hiver.


Se lever à quatre heure du matin, prendre le métro, être dans la queue à cinq heure trente. Il fait froid, il pleut, il neige. Il n’a pas de parapluie. Juste la capuche de la petite veste en laine aux motifs géométriques. Les portes ouvrent à neuf heures. On entre au compte-gouttes. On prend un numéro, une place. Enfin on s’asseoit, on s’ébroue, on entre dans l’attente, douce au début, on est heureux de ne plus avoir froid. Les minutes s’écoulent, puis les heures. On n’ose quitter sa place de peur de rater l’appel.


Quand enfin il entend “B Chotan“, il est six heure du soir. »

Une artiste des beaux quartiers de Paris et un migrant bouddhiste dans la misère mais plein de rêves se rencontrent. Incompréhension, brutalité, dignité, délicatesse : la vie rêvée devient une douce métaphore de notre époque, pleine de mots, d’images et de secrets.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Flickr Icon